Sites de Privas

samedi 14 janvier 2006 par Alex

 LES SITES FFVL PRIVADOIS :

La plupart des décollages que nous utilisons se situent sur le plateau du Coirons.

Quelques mots sur le plateau du coiron* :
C’est un massif basaltique en forme de feuille de chêne reliant le col de l’escrinet au Rhône. Le point culminant du plateau, Blandine, domine le col de l’escrinet à 1017 m. L’âge des laves du coiron s’étale de 8 à 4 millions d’années. Le Coiron est marqué par une double empreinte géologique ; une table de basalte qui repose sur des couches successives de sédiments marins (marnes et calcaire). Les falaises calcaires de la partie nord ouest du plateau forment les prémices des paysages de basse-ardèche. L’habitat traditionnel est fortement lié à la roche abondante, variée et esthétique. Les maisons sont faites de murs sombres et épais en basalte, illuminés de calcaire. Avant le défrichement quasi total du plateau, la forêt recouvrait sans doute l’ensemble du coiron. Depuis, cette forêt(hêtraies, chênes..) tente de regagner naturellement le terrain perdu. Le plateau du Coiron est aussi un haut lieu de la migration avec le célèbre col de l’escrinet. Ce massif basaltique, perméable, ne retient pratiquement pas l’eau. Malgré tout, les sources sont abondantes au contact des terrains marneux. La source de verdus, avec un débit de 5 l à la seconde, alimente en eau potable une partie de la ville de privas. La présence de très nombreux moulins le long des cours d’eau témoigne d’un patrimoine industriel lié à l’eau : les moulinages.

  • Le mot Coiron (« Couirou », « Coueirou ») pourrait provenir de cuire (« couire ») ce qui évoquerait le passé volcanique de ce massif.

Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 17071 / 114723

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Sites   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC