Les différents types de nuages

samedi 15 avril 2006 par Alex

Un petit article sans prétention.

 Présentation des nuages :

"Les nuages sont formés de très petites gouttelettes d’eau ou de cristaux de glace (1 à 100 microns de diamètre) obtenus par l’adsorption de vapeur d’eau contenue dans l’atmosphère autour de minuscules impuretés appelées noyaux de condensation (cristaux de sel marin, pollens, produits polluants).

L’aspect d’un nuage est caractérisé par sa forme, sa texture, sa transparence, son opacité et ses couleurs qui varient en fonction des constituants et des conditions atmosphériques. "

 Classification des nuages :

Pour identifier les différents types de nuages, on distingue le genre, l’espèce et la variété du nuage. Pour simplifier, la plupart du temps le nom se limite au genre.

Genres :

Les nuages peuvent se classer en fonction de leur altitude en 10 « genres ». La nomenclature comporte un préfixe qui fait référence à l’étage du nuage et un nom qui décrit la forme.

L’étage désigne la tranche d’altitude du nuage :

  • Étage inférieur de 0 à 2000 mètres
  • Étage moyen de 2000 à 6000 mètres avec pour préfixe Alto. Les nuages à cette altitude sont généralement constitués de gouttelettes d’eau, parfois de cristaux de glace.
  • Étage supérieur de 6000 à 13000 mètres avec comme préfixe Cirro ou Cirr. Les nuages qui occupent cette altitude sont constitués de cristaux de glace.

Deux forme principales :

  • Forme avec extension verticale en forme de chou-fleur : Cumulus
  • Forme avec une extension horizontale, en strate : Stratus

Étage supérieur :

Cirrus (Ci) :

JPEG - 13.7 ko
Cirrus
JPEG - 12.9 ko
Cirus vertebratus

Nuages fibreux, filamenteux, blanchâtre rappelant des griffures, des mèches de cheveux... Ces nuages sont généralement annonciateur d’une perturbation. Leur finesse et leur transparence sont dues à la disposition des cristaux de glace qui les constituent. Ils ternissent l’éclat du Soleil ou de la Lune

Cirrocumulus (Cc) :

JPEG - 17 ko
Cirrocumulus

Nuages composés de petite balles blanches, flocons disposés en bancs, nappes ou minces couches. Ils suivent, accompagnent les cirrus et annoncent un chgt de temps, de l’instabilité et de l’air froid à l’étage supérieur. Un ciel pommelé est souvent annonciateur d’orages dans les 24 h

Cirrostratus (Cs) :

JPEG - 14.2 ko
Cirrostratus

Nuages fibreux ou uniformes et transparents, rappelant un voile laiteux , générant parfois un halo autour du soleil ou de la lune. Annonce un cht de temps

Etage moyen :

Altocumulus (Ac) :

JPEG - 20.1 ko
Altocumulus
JPEG - 23.5 ko
Altocumulus

Nuage composé de balles grisatres, de galets, de lamelles, de rouleaux pouvant être fibreux, étalés, ondulés et souvent en bancs. Ce ciel pommelé annonce un chgt de temps.

Altostratus (As) :

JPEG - 9.3 ko
Altostratus

Voile nuageux épais et grisâtre, souvent opaque et uniforme, ne laissent apparaître le soleil que très faiblement. Il peut produire quelques faibles précipitations. En épaississant il évolue vers le nimbostratus.

Étage inférieur :

Stratocumulus (Sc) :

JPEG - 16.2 ko
Stratocumulus
JPEG - 17.9 ko
Stratocumulus

Nuage gris blanchâtre avec des parties sombres, étalé en couche, en bancs, en dalles, en galets ou en rouleaux. Ils correspondent à un temps couvert sans précipitation. Les stratocumulus ressemblent aux altocumulus, à la fois par leur aspect et les processus qui leur donnent naissance. Ils diffèrent surtout par leur altitude et le diamètre. On le rencontre surtout dans les ciel de traîne et peux évoluer parfois en nimbostratus.

Stratus (St) :

JPEG - 10 ko
Stratus

Nuage uniforme gris et très bas donnant le brouillard.

Nuages occupant plusieurs étages :

Nimbostratus (Ns) :

JPEG - 11.1 ko
Nimbostratus

Nuage de pluie, gris, sombre, flou. Sa base est foncé, rendu floue par les chutes de pluies. Peut occuper les 3 étages. Ils ont la forme d’une immense masse sans configuration précise, constitue le corp de la perturbation.

Cumulus (Cu) :

JPEG - 9.4 ko
Cumulus médiocris

Nuages dans l’étage moyen ou inférieur, évoquant des choux-fleurs, du coton. Les parties supérieures éclairés par le soleil sont d’un blanc éclatant et alors que la base plus sombre.

Cumulonimbus (Cb) :

JPEG - 11.4 ko
Cumulonimbus capillatus incus

Nuage d’orage à extension verticale en forme de tour avec la partie supérieure lisse, fibreuse souvent en forme d’enclume ou panache. Qui peut occuper les 3 étages. Résultent de la convection thermique, rencontre de fronts.

Attention à l’altitude d’observation pour identifier l’étage et donc le genre du nuage.

Pour préciser la nature de ces nuages, les genres ont été divisés en 14 espèces

Espèces :

Fibratus, Uncinus, Spissatus, Castellanus, Floccus, Stratiformis, Nebulosus, Lenticularis, Fractus, Humilis, Mediocris, Congestus, Calvus, Capillatus.

Ces espèces sont elles-mêmes divisées en 8 variétés qui décrivent leur aspect visuel : undulatus, radiatus, perlucidus, etc..

On attribue également une forme caractéristique à certaines variétés de nuages : incus (forme d’enclume ou obus), virga (précipitation ne touchant pas le sol), mammatus (en forme de mamelle à la base du nuage, protubérance pendante), praecipitatio (avec précipitation jusqu’au sol) etc..

 Quelques exemples courants pour le vol libre :

Virga : précipitation ne touchant pas le sol.

JPEG - 13.2 ko
Altocumulus avec virga

Nuage orographique : il est créé par l’ascendance dynamique et immobile par rapport au sol.

JPEG - 8.8 ko
Nuage orographique

La forme lenticulaire : forme de disque, d’assiette significative d’un vent fort à l’altitude où le lenticulaire est observé. L’altocumulus se prête bien à ce phénomène notamment lorsqu’ils balisent les mouvements ondulatoires.

JPEG - 16.1 ko
Altocumulus lenticulaire
JPEG - 41.7 ko
Lenticulaire

Nuage d’onde : Par vent fort le flux dévié au passage d’un relief, plateau peut perpétuer un mouvement ondulatoire. Ce mouvement peut être entretenu ou amplifié avec les reliefs successifs. Ce phénomène favorisé en atmosphère stable est appelé onde de ressaut. Si la masse d’air est humide, des lenticulaires peuvent s’empiler et matérialiser le sommet des ondulations successives.

JPEG - 15.7 ko
Nuage d’onde

Le cycle de vie d’un nuage d’orage se fait en 3 étapes :

  • le stade cumulus caractérisé par des mouvements ascendants : Aucun éclair n’est observé durant ce stade dont la durée est de quinze à 20 minutes. l’évolution d’un simple cumulus vers un cumulus plus fréquentable peut être très rapide.
  • le stade de maturité caractérisé par des mouvements ascendants et descendants : Le stade de maturité débute avec les précipitations. L’importante quantité d’eau tombant à travers le nuage provoque, par frottement, un renversement du sens des courants verticaux. Les courants ascendants persistent cependant à côté des courants descendants et se concentrent dans la partie supérieure du nuage (ils peuvent dépasser 90 km/h). Les mouvements descendants sont généralement moins violents que les mouvements ascendants ; ils sont les plus importants dans la partie inférieure du nuage. La limite entre les mouvements ascendants et descendants constitue une zone de turbulence sévère et de fortes accélérations verticales. Ce stade de maturité constitue la période d’orage ; il dure de quinze à vingt minutes.
  • le stade de dissipation caractérisé par des mouvements descendants : Le stade de dissipation commence dès que les courants ascendants disparaissent. Le nuage commence à se dissiper. Le sommet du nuage prend la forme caractéristique d’une enclume (cb incus) qui peut s’étendre horizontalement sur plusieurs kilomètres. Dès le début de ce stade, qui dure environ 30 minutes, les risques d’orage disparaissent.
GIF - 28.1 ko
Cycle de vie

Cumulus Humilis : sans extension verticale, plat, en mie de pain

JPEG - 13.6 ko
Cumulus humilis

Cumulus Mediocris : extension verticale modérée, protubérances peu marquées

JPEG - 34.6 ko
Cumulus médiocris

Cumulus Congestus : Fortes extension verticale, bourgeonnement, tour. Base très sombre. Possibilité d’évolution très rapide vers nuage d’orage.

JPEG - 9.8 ko
Cumulus congestude

Cumulonimbus Calvus : Chauve, la partie supérieure perd ses bourgeonnement, stade précédent la formation de l’enclume

JPEG - 16.3 ko
Cumulonimbus calvus

Cumulonimbus Capillatus : Etalement du sommet du cumulonimbus en chevelure ou panache

JPEG - 13.1 ko
Cumulonimbus capillatus

Cumulonimbus Capillatus incus : en forme d’enclume.

JPEG - 11.4 ko
Cumulonimbus capillatus incus

Et ceux là vous les reconnaissez....

JPEG - 16.1 ko
?
JPEG - 83 ko
? ?
JPEG - 63.3 ko
? ??

Forum

Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 5972 / 115284

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Club  Suivre la vie du site Techniques   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC